Il détourne les placards des journaux pour faire rire

InsoliteSur les réseaux sociaux, le compte Les manchettes propose une autre version de l’actualité du jour. Hilarant

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«No Billag» désormais une maladie mentale», «L’évasion inquiétante d’Alain Berset, qui joue gros», «Trop d’orangs-outans roulent sans phares le jour»… Ces phrases absurdes sont le fruit du travail minutieux d’un Lausannois inventif. Le jeune homme, qui préfère garder l’anonymat, s’amuse, lorsque l’actualité le permet, à combiner des bouts de textes des placards des journaux pour en faire des manchettes originales. «Je passe devant une caissette tous les matins en me rendant au travail. Si l’inspiration me vient, je m’amuse à faire quelques pliages et superpositions. Je prends ensuite une photo que je poste sur mes comptes Instagram et Twitter. Puis, je remets les papiers à leur place. J’ai trop de respect pour le travail journalistique pour laisser mes créations.»

Un jeu qui a commencé avec d’autres étudiants en lettres, il y a une dizaine d’années. «Pour tuer le temps en faisant la file à la cafétéria, nous nous amusions à faire cet exercice mental. Puis, nous avons commencé à fabriquer ces nouveaux placards. Malheureusement, aujourd’hui, je suis un peu le seul à continuer ce hobby.»

Fan des Monty Python ou des Dicodeurs, cet employé de l’État ne recherche pas la gloire. Il espère simplement apporter un peu de bonne humeur à ses followers. Sur Twitter, il a tout de même 283 abonnés et sur Instagram 117. «J’ai eu la bonne surprise de voir que ma manchette sur Alain Berset avait été likée par le compte Twitter du président.» Plus récemment, la phrase détournée sur «No Billag» a bien fait réagir les réseaux sociaux. Parfois, ce sont les passants, voyant le jeune homme à l’œuvre, qui se bidonnent.

L’humoriste amateur poste en moyenne une nouvelle photo par semaine, mais cela dépend du temps à disposition et de l’inspiration du moment. «Je mets un point d’honneur à respecter la grammaire française, cela complique un peu l’exercice. J’ai aussi des contraintes morales qui m’empêchent de rire de tout. Lors de l’accident de car à Sierre, il y aurait eu matière à faire de l’humour noir. Mais je me l’interdis.»


manchettes.tumblr.com
Twitter: @manchettes
Instagram: lesmanchettes
(24 heures)

Créé: 18.01.2018, 17h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.