Deux Vaudois en quarantaine à domicile

CoronavirusUn couple de l'Ouest vaudois, de retour de Wuhan, est sous surveillance.

Image: EPA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Aucun cas d'infection par le coronavirus n'a été confirmé en Suisse pour l'instant, ont rappelé les autorités lundi matin. Mais certaines personnes sont surveillées de près. À commencer par une bonne vingtaine d'individus placés en quarantaine aux quatre coins du pays depuis vendredi.

Deux Vaudois sont concernés. «Il s'agit d'un couple résidant dans l'Ouest vaudois, confirme Éric Masserey, médecin cantonal adjoint pour les maladies transmissibles. Ces personnes, qui ont été rapatriées de Wuhan par l'armée il y a quelques jours, se sont trouvées dans l'épicentre du virus, elles peuvent donc y avoir été exposées. Le risque est faible, mais il n'est pas nul. Arrivés sur sol suisse, ces gens ont donc été mis en quarantaine sur décision de l'Office fédéral de la santé (OFSP), qui nous a transmis le dossier.»

«Nous ne les surveillons pas»

Concrètement, le couple, sans enfants, est actuellement dans une maison de famille dans l'Ouest du canton, indique le docteur Masserey. «Nous ne les surveillons pas, mais ils doivent respecter l'engagement qu'ils ont pris, en l'occurrence de ne pas sortir d'un périmètre donné. Ils peuvent aller dans le jardin mais n'ont pas le droit d'avoir de contacts directs avec des tiers. Au quotidien, toute une logistique se met en place: ils sont aidés par des proches pour leurs commissions ou encore pour le courrier, mais toujours sans contact direct.»

Les deux Vaudois sont en contact régulier avec les autorités sanitaires et peuvent compter sur un interlocuteur dédié. Cette semaine, il s'agit d'Éric Masserey. «Quatre autres personnes avaient déjà été mises en quarantaine. Certains sont plus stressés que d'autres. Ceux dont on parle aujourd'hui sont très calmes.»

Une dizaine de jours

La quarantaine doit encore durer une dizaine de jours. «Le temps de laisser passer la période d'incubation, poursuit le médecin cantonal adjoint, pas particulièrement inquiet. Ce n'est pas les premiers et probablement pas les derniers patients mis en quarantaine en lien avec le coronavirus.»

Les deux Vaudois ne présentent à ce stade aucun symptôme. Si la situation devait évoluer, tout est prévu. «Si ces gens nous annoncent l'apparition de symptômes, je leur dirai que nous venons les chercher. Nous sommes en contact avec des société de transport habilitées et formées aux normes d'hygiène. Les patients seraient alors transportés au CHUV, où ils passeraient des tests. Les résultats tomberaient au bout de quelques heures.»

Créé: 24.02.2020, 16h52

Articles en relation

L’épidémie force l’Italie à décréter la quarantaine

Coronavirus Passant de trois à 150 cas de contagion en trois jours, l’épidémie s’est propagée dans tout le nord de la péninsule. Onze villes sont soumises à des mesures de confinement. Plus...

Coronavirus: pas de cas d'infection confirmé en Suisse

Santé Le ministre de la Santé Alain Berset a fait le point devant la presse ce lundi. Berne suit la situation d'heure en heure. «Nous sommes bien préparés», affirme-t-il. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.