Passer au contenu principal

«Nous devons être prêts le jour où le nucléaire s'arrêtera»

Le Canton réaffirme son soutien dans la planification éolienne vaudoise. En tout, 19 parcs éoliens sont retenus dans une version revue du projet. Une préparation à la transition énergétique selon Jacqueline de Quattro.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
Chantal Dervey

La Canton a présenté lundi matin une version légèrement revue de son programme éolien. Deux parcs sont retirés, alors que deux autres font leur apparition: Bavois et Essertines-sur-Rolle. La réaction de Jacqueline de Quattro, cheffe du Département du territoire et de l'environnement.

Le Canton de Vaud réaffirme sa confiance dans la planification éolienne, quel est le symbole? Le symbole c’est que le Canton a été pionnier dans ce domaine, avec une planification élaborée avant la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération. Notre travail de pionnier nous a attirés toutes les attaques et les scuds des opposants, mais nous avons les épaules assez larges. Notre responsabilité est d’être prêts le jour où le nucléaire s’arrêtera, de préparer le changement pour les générations futures. Après, la population fera son choix de manière démocratique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.