La direction du syndicat Unia devient bicéphale

SuccessionDeux secrétaires régionaux pour le prix d’un. C’est la bonne affaire que réalise le syndicat de l’industrie et de la construction.

Yves Defferrard et Pietro Carobbio à la place de la Riponne, devant le siège cantonal d’Unia, qu’ils dirigeront ensemble.

Yves Defferrard et Pietro Carobbio à la place de la Riponne, devant le siège cantonal d’Unia, qu’ils dirigeront ensemble. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Yves Defferrard, 49 ans, et Pietro Carobbio, 43 ans, dirigeront ensemble Unia Vaud, qui compte 20 000 membres. Ils sont devenus «cosecrétaires régionaux» le 1er juin, après qu’une assemblée de délégués a accepté cette organisation dix jours plus tôt.

C’est original. Certes, Bâle-Ville et le Tessin ont également une paire de cosecrétaires régionaux. Mais, dans ces cantons, l’un assume les missions syndicales, l’autre les tâches administratives. Sur Vaud, les deux nouveaux dirigeants partageront tout. Y compris le salaire de leur prédécesseur. Ils seront donc tous deux au front.

Ou plutôt «sur le terrain», comme ils préfèrent dire, pour affirmer qu’ils privilégient le partenariat social et n’usent du rapport de force qu’en cas de blocage. Au moment de quitter son poste de secrétaire régional, Jean Kunz souligne les acquis de cette voie pragmatique avec un clin d’œil: en prenant sa retraite à 60 ans, il «donne l’exemple». Façon de rappeler la lutte du début des années 2000 qui avait permis aux maçons de disposer de ce droit.

Président d’Unia Vaud, Michele Nista reconnaît que le choix d’une direction à deux têtes ne s’est pas fait sans débat interne. Mais ce modèle souhaité par Yves Defferrard et Pietro Carobbio a fini par convaincre. «On l’a déjà expérimenté lors du processus de fusion de la FTMH (métallurgie et horlogerie) et du SIB (industrie et bâtiment), qui a mené à la création d’Unia Vaud en 2005», observe le président. Pendant cette période transitoire, Pierre-Yves Maillard (secrétaire de la FTMH avant d’être élu au Conseil d’Etat) et Aldo Ferrari (passé il y a cinq ans à la direction nationale d’Unia) avaient fonctionné en paire exactement comme le feront Defferrard et Carobbio: c’est-à-dire en continuant à s’occuper en priorité des secteurs dont ils assumaient la responsabilité auparavant. Soit l’industrie et le tertiaire pour le premier, la construction et l’artisanat pour le second.

«Notre syndicat, c’est une PME de 90 collaborateurs»

Sur le plan du partenariat social, Defferrard conservera pour interlocuteur principal le Centre Patronal, et Carobbio la Fédération vaudoise des entrepreneurs. Sur le plan politique, ils sont déterminés à rester une force de proposition «crédible et reconnue». Ils soulignent ainsi que le Fonds pour l’industrie constitué il y a deux mois par le gouvernement cantonal est né d’un projet qu’ils avaient formulé en 2008.

Dès lors, Unia Vaud se renouvelle dans la continuité. «Notre syndicat, reprend Jean Kunz, c’est une PME de 90 collaborateurs.» Ainsi, à côté du renforcement de leur réseau au sein des entreprises, les deux cosecrétaires veulent développer les services offerts aux membres. Que cela soit par le biais de la caisse de chômage du syndicat ou avec des cours de français. Mais l’accent mis sur les prestations n’empêche pas que le combat continue: le 27 juin, Unia Vaud rejoindra la manifestation nationale organisée à Zurich pour exiger le renouvellement de la convention collective des maçons.

Créé: 09.06.2015, 21h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...