Passer au contenu principal

La disparition du glyphosate n’est pas encore pour demain

La conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro a répondu à l’apiculteur qui souhaite l’interdiction de l’herbicide.

En Suisse, ce sont 300 tonnes de glyphosate qui sont utilisées chaque année. Le plus répandu est le Roundup, produit par la multinationale Monsanto.
En Suisse, ce sont 300 tonnes de glyphosate qui sont utilisées chaque année. Le plus répandu est le Roundup, produit par la multinationale Monsanto.
Reuters

Entre mercredi et jeudi, le Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale de l’Union européenne (UE) doit se prononcer sur la prolongation de l’utilisation du glyphosate, un herbicide hautement contesté depuis que le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui dépend de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’a déclaré «cancérogène probable» en 2015. Son autorisation de commercialisation s’achève en effet fin juin prochain.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.