Les collecteurs PET disparaissent des villes

DéchetsDans les rues de plusieurs communes, les lieux de dépôt de bouteilles PET vides ont disparu. Explication: les consommateurs doivent apprendre à déposer ces déchets dans les points de vente.

Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moment où les habitants de nombreuses communes découvrent la taxe au sac, plusieurs points de récoltes du PET disparaissent. Lausanne, en particulier, a retiré les collecteurs de cette matière de ses écopoints. La capitale olympique applique ainsi une recommandation de Pet Recycling, l’association qui gère la collecte de cette matière dans notre pays. Les consommateurs sont priés de ramener leurs bouteilles vides non pas à la déchetterie, mais dans les commerces.

Pour la députée socialiste Brigitte Crottaz, «cette réduction des possibilités de récolte complique inutilement la vie des citoyens alors que tout devrait être fait pour faciliter le tri». Elle a ainsi déposé ce mardi une interpellation dans laquelle elle appelle le Canton à s’opposer à ces suppressions.

Favoriser la récolte dans les points de vente
Jean-François Marty, responsable du bureau romand de PET Recycling, reconnaît que son association a attiré l’attention des communes sur les obligations des commerces à assumer leur responsabilité relative à la collecte des bouteilles à boissons en PET. «Nous avons également insisté sur les coûts engendrés par une collecte communale.»

Dans son argumentaire, PET Recycling explique en outre que le retour de ce déchet dans les commerces est également plus écologique. Le transport des bouteilles vides peut en effet se faire dans les camions de livraison des distributeurs, alors qu'ils retournent au dépôt une fois leur marchandise livrée aux magasins. Ce alors qu'il faut organiser des convois spéciaux pour aller décharger les communes.

Tous les détails à découvrir dans notre journal de demain samedi.

Créé: 08.02.2013, 13h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.