Passer au contenu principal

Les dissidents lausannois chassent en terrain UDC

Le petit Parti libéral-conservateur veut lancer une initiative cantonale pour la priorité indigène. Ce combat est UDC partout ailleurs.

Keystone

L’UDC tessinoise fait des émules. Le récent succès populaire de son initiative «Les nôtres d’abord» donne des ailes à d’autres sections. Les sections UDC de Neuchâtel, du Valais et du Jura sont sur le point de lancer des textes du même tonneau, exigeant de privilégier les travailleurs suisses plutôt que les frontaliers et d'appliquer une vraie restriction à l’immigration. A Genève, la section cantonale a décidé lundi de lancer un projet de loi au parlement. Bref, le sujet est éminemment UDC… sauf dans le canton de Vaud. Ici, c’est le Parti libéral-conservateur (PLC), soit les dissidents expulsés cette année des rangs de l’UDC vaudoise, qui s’est emparé du sujet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.