Passer au contenu principal

Le retrait de permis promet un débat passionné

L’initiative Grin, qui veut assouplir les retraits pour des infractions légères, a convaincu le National. D’autres sont plus réticents

MAXIM SCHMID - A

Pour les conducteurs «pincés» à 51 km/h en zone 30, à 111 km/h sur l’autoroute limitée à 80 km/h ou ceux dont le véhicule aurait glissé sur une route verglacée, la sanction est implacable: un mois de retrait de permis minimum. «Ces petites erreurs dans la vie d’un automobiliste relèvent le plus souvent d’une inattention, elles ne sont pas volontaires. Or les sanctions qui en découlent sont inadaptées et bien trop lourdes», s’insurge le conseiller national UDC et ancien syndic de Pomy Jean-Pierre Grin, qui rêve de voir changer la législation en la matière.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.