Passer au contenu principal

Le domaine de Rovéréaz recherche un exploitant

La Ville lance un appel à candidature pour s’occuper des 30 hectares agricoles que Lausanne détient depuis 1988. Il s’agira de produire des fruits et légumes bio pour les cantines.

Le plan du domaine, propriété de la Ville depuis 1988.
Le plan du domaine, propriété de la Ville depuis 1988.
Philippe Maeder
Sur le domaine se trouve également la ferme de Rovéréaz, construite en 1891, où sera logé le repreneur. Le bail courra sur 30 ans, l'équivalent d'une génération d'agriculteurs.
Sur le domaine se trouve également la ferme de Rovéréaz, construite en 1891, où sera logé le repreneur. Le bail courra sur 30 ans, l'équivalent d'une génération d'agriculteurs.
Philippe Maeder
1 / 4

Du haut de la colline du Grésy, inscrite à l’inventaire des Monuments et sites du canton de Vaud, les Lausannois peuvent contempler au mieux les 30 hectares qui composent le domaine de Rovéréaz. C’est de ce point de vue encore bien enneigé que Florence Germond, municipale des Finances et du Patrimoine vert, a lancé mardi matin un appel à candidatures pour sélectionner ses futurs exploitants agricoles. Une surface qui sera toutefois amputée de 2,5 hectares pour permettre la création de jardins familiaux ainsi que des zones de «délassement et de ressourcement» pour les promeneurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.