Passer au contenu principal

Domicilié à Sainte-Croix, Pascal Broulis est parent d’élève à Lausanne

Un enfant scolarisé à Lausanne, alors que le conseiller d’État responsable des Finances déclare n’y passer qu’un tiers de son temps. Une situation paradoxale

Le conseiller d'Etat Pascal Broulis
Le conseiller d'Etat Pascal Broulis
Vanessa Cardoso

Mais pourquoi donc Pascal Broulis a-t-il scolarisé son enfant à Lausanne? Et comment a-t-il pu? La loi scolaire, devenue la loi sur l’enseignement obligatoire en 2011, stipule que l’écolier doit être «inscrit dans l’établissement du lieu de domicile ou de résidence de ses parents». Or la famille Broulis est censée dormir les deux tiers de l’année à Sainte-Croix, selon les explications envoyées depuis les JO de PyeongChang par le chef du Département des finances, vendredi dernier. Une «note à la presse» qui a fait suite à un article du Tages-Anzeiger. Le journal zurichois a révélé que le grand argentier vaudois paie principalement ses impôts à Sainte-Croix, mais vivrait le plus clair de son temps à Lausanne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.