Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

«Nous donnons de l’humanité à l’inhumain»

Médiateurs pénaux, André Grivel et Catherine Renaville livrent leurs expériences d'échange entre détenus et victimes.

Mettre face à face l’auteur d’un crime et sa victime – ou la famille de cette victime –, n’est-ce pas remuer le couteau dans la plaie inutilement?

En quoi cela peut-il aider?

Qu’est-ce que cet échange peut apporter à une victime ou à ses proches?

Quels effets cela a-t-il sur une victime?

Du point de vue d’un détenu, qu’est-ce que la médiation peut apporter?

Ce travail peut-il avoir une incidence sur la récidive?