Dring Dring livre vos courses à vélo pour 5 francs

RivieraCette nouvelle initiative concerne quatre communes de la Riviera. Outre la promotion de la mobilité douce, elle permet aussi la réinsertion de jeunes

C’est un des trois livreurs de Vélocité Riviera Sàrl (comme ici Romain Pipoz) qui se chargent de livrer les commissions dans des délais très courts, sur deux tranches horaires: de 10h à 13h ou de 16h à 19h.

C’est un des trois livreurs de Vélocité Riviera Sàrl (comme ici Romain Pipoz) qui se chargent de livrer les commissions dans des délais très courts, sur deux tranches horaires: de 10h à 13h ou de 16h à 19h. Image: KEVIN BIGLER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Marre de rentrer encombrés avec des sacs de course entassés sur la poussette? Ras-le-bol des embouteillages veveysans? Un nouveau service, Dring Dring, vient à votre rescousse. Pour seulement 5 francs, vos courses sont livrées chez vous à vélo, si vous habitez les communes de Vevey, La Tour-de-Peilz, Corseaux ou Corsier (uniquement code postal 1804).

Ce prix couvre 2 cabas de maximum 20 kg. En cas de dépassement, le client paiera 5 fr. de plus. Les commerces concernés sont pour l’heure au nombre de 22, grands centres et indépendants. «Il fallait présenter autant les magasins bio ou spécialisés que Manor. Il est clair que sans ce dernier, nous n’aurions pas pu démarrer, car c’est là où se font les plus grosses courses, explique Pierre Besnard, 36 ans, instigateur du projet. Dès que nous avons eu leur accord, il a été plus simple de convaincre d’autres partenaires.»

Ces derniers sont privés comme institutionnels. Certains coulent de source (comme l’Agenda 21 de Vevey), d’autres sont plus surprenants, comme les VMCV ou l’Œuvre suisse d’entraide ouvrière (OSEO). «Les transports publics ont compris que sans les courses à transporter, les clients prendront plus facilement le bus que leur voiture.» Et l’OSEO? «Chaque mois, trois jeunes différents du semestre de motivation (SEMO) tiennent l’accueil de Dring Dring au sous-sol du Centre Saint-Antoine et aident au supermarché. L’intérêt de ce beau projet est qu’il touche à la fois l’environnement, la redynamisation des petits commerces et la réinsertion.» «Par rapport à Dring Dring à Lausanne ou à Yverdon, cet aspect est nouveau», souligne Marc Assal, de Vélocité Riviera Sàrl, qui effectue les courses en complément de son activité de base de livraisons aux entreprises.

Le service est rapide: les clients ayant effectué leurs achats le matin seront livrés entre 10 h et 13 h, entre 16 h et 19 h pour les courses de l’après-midi. «Il faut passer commande avant 11 h 30 ou avant 17 h 30, afin de nous laisser un battement d’une heure trente pour assurer les livraisons», précise Marc Assal. «Vendredi soir mes courses sont arrivées à mon domicile avant moi», sourit Pierre Besnard. Ce père de deux enfants en bas âge a voulu ce projet sur pied «parce qu’il en avait marre d’être bloqué avec les poussettes. Et que Vevey, où je suis installé depuis cinq ans, est si belle que je n’aime pas la voir défigurée par les voitures.»

Créé: 27.04.2015, 16h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.