Nyon: l'école ne jette plus les invendus de sa cantine

VaudLe groupe Eldora adhère à l’application antigaspillage alimentaire Too Good To Go.

Un exemple de panier de denrées invendues proposées à prix cassé sur l'appli Too Good To Go: celui de Globus.

Un exemple de panier de denrées invendues proposées à prix cassé sur l'appli Too Good To Go: celui de Globus. Image: FLORIAN CELLA - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Eldora, le plus gros groupe de restauration collective de Suisse romande (EMS, entreprises, hôpitaux…), s’associe à l’application antigaspillage alimentaire Too Good To Go. D’ici à fin 2020, 120 points de vente seront inscrits avec l’objectif d’y proposer plus de 100'000 paniers surprises garnis d’invendus du jour. Leur prix: trois fois moins chers qu’à l’origine.

Le restaurant du siège du groupe à Rolle et l’école de Nyon-Marens sont déjà actifs sur l’appli. «Même en optimisant les quantités de repas servis aux élèves, il arrive que quelques portions ne soient pas servies», précise la Ville de Nyon. Une vingtaine d’autres points de vente d’Eldora valoriseront ainsi leurs denrées invendues avant mi-février, dont des restaurants de multinationales. Eldora annonce des paniers compris entre 4fr.90 et 5fr.90. L’acheteur réserve et paie son panier en ligne puis le récupère sur place.

Un tiers des denrées vont à la poubelle

Le groupe rollois est la première société de restauration collective suisse à adhérer à Too Good To Go, une application gratuite en plein essor dans le canton. Le groupe rapporte que les deux essais pilotes ont été «fort concluants».

Selon l’association Food Waste, un tiers des denrées produites en Suisse finissent à la poubelle, ce qui représente 300 kg de nourriture par personne et par an. «Avec 70'000 paniers vendus, 175 tonnes de CO2 seront supprimées, se réjouit Eldora. Cela équivaut à la production de huitante mois d’électricité pour une maison entière.»

Créé: 08.01.2020, 18h14

Articles en relation

Des paniers d'invendus proposés à petits prix

Consommation L’application antigaspillage alimentaire Too Good To Go fait de plus en plus d’adeptes. Lausanne est la deuxième ville la plus active du pays Plus...

La difficile lutte contre le gaspillage alimentaire

Climat Un député demande un assouplissement des règles pour la distribution des invendus. Il a peu de chances d’être entendu. Malgré des initiatives çà et là, le coulage continue. Plus...

Les «doggy bags» obligatoires dans les restaurants français

Gaspillage alimentaire Tout client doit pouvoir emporter les restes, vient de décider l’Assemblée nationale. Faut-il encore convaincre le Sénat. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.