Les éducatrices de l’enfance à nouveau mobilisées

Social La seconde journée de mobilisation dans les structures d’accueil impactera moins les parents que la grève de novembre

Les futures normes de l'accueil parascolaire prévoient d'augmenter le nombre d'enfants par adulte et de diminuer la proportion de professionnels dans les équipes, au profit d'auxiliaires.

Les futures normes de l'accueil parascolaire prévoient d'augmenter le nombre d'enfants par adulte et de diminuer la proportion de professionnels dans les équipes, au profit d'auxiliaires. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 13 novembre, la première journée de mobilisation des éducatrices avait conduit à la grève dans un grand nombre de structures d’accueil. Et à une manifestation de 8000 personnes le soir-même à Lausanne. La deuxième journée, ce lundi, devrait impacter les parents bien moins fortement.

Au cœur de leurs revendications: le retrait des futures normes édictées par l’Etablissement intercommunal pour l’accueil parascolaire (EIAP). La majorité des actions se résumera ce lundi à la distribution aux parents de bols de «soupe des courges» dans un grand nombre de structures d’accueil. Car les éducatrices refusent d’être «prises pour des courges» face à l’EIAP. De nombreuses garderies et accueils pour écoliers ont d’ailleurs invité les membres de l’EIAP à partager ce repas.

Une vingtaine de structures en grève

En outre, un piquet de mobilisation sera organisé toute la journée devant le bâtiment de l’Union des communes vaudoises (UCV) à Pully, là où siège l’EIAP.

Alors que de nombreuses structures d’accueil lausannoises avaient fermé leurs portes le 13 novembre, la grève pure et dure devrait être plus limitée ce lundi. Seule une vingtaine de structures, dans tout le canton, aurait annoncé une fermeture allant de quelques heures à toute la journée, selon le Syndicat des Services publics (SSP). (24 heures)

Créé: 03.12.2018, 10h41

Articles en relation

Après la grève, quelle suite à la lutte des éducatrices?

Social Les professionnels de l’enfance veulent des négociations avec les Communes après leur journée d'action de mardi. Plus...

[VIDÉO] Les parents solidaires de la grève des éducatrices

Social Quelque 8'000 manifestants ont défilé mardi à Lausanne. Entre un tiers et la moitié des parents lausannois ont suivi les demandes du personnel en cherchant d’autres solutions de garde. Plus...

Parascolaire: Lausanne pourrait modifier ses règles

Social La gauche s'inquiète, alors que les professionnels grognent. La Municipalité se veut rassurante, mais laisse la porte ouverte au changement Plus...

D’ici à 2030, il faudrait 28’000 places d’accueil en plus pour les enfants

La Fondation pour l’accueil de jour publie une étude statistique sur les besoins des familles. La hausse idéale atteint 148% Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.