Passer au contenu principal

Pas d’égalité homme-femme devant le médecin

La douleur exprimée par une femme est moins prise au sérieux, explique Carole Clair, médecin adjointe à Unisanté (Lausanne).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.