Passer au contenu principal

L’Église protestante crée un groupe d’accueil de jeunes homosexuels

Six ans après la bénédiction des couples partenariés, l’institution fait un pas de plus pour l’intégration des minorités sexuelles.

Christophe Golaz (à g.), Andrea Coduri et Liliane Rudaz, diacre, animent le groupe chaque mois à Lausanne.
Christophe Golaz (à g.), Andrea Coduri et Liliane Rudaz, diacre, animent le groupe chaque mois à Lausanne.
PATRICK MARTIN

«Ce qui m’a terriblement manqué durant mon adolescence, c’était un lieu où j’aurais pu parler en même temps de ma relation avec mon copain et du sens de la vie», explique Andrea Coduri (28 ans). Ce lieu existe désormais. Et notamment grâce à lui. Ce chrétien a approché l’Église protestante vaudoise l’automne dernier pour lui suggérer de créer un groupe de jeunes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuel (le)s, transgenres et intersexes), comme cela existe déjà à Genève ou à Neuchâtel.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.