Passer au contenu principal

Un élu veut savoir ce que coûte et apporte la Blécherette

Un Vert demande un calcul des impacts économiques et sociaux de l’aéroport.

Les élus de gauche ne semblent pas vouloir relâcher la pression à l’égard de l’aéroport de la Blécherette. C’est au tour de Valéry Beaud, élu écologiste très régulièrement actif sur cette question, de se manifester (à nouveau). Sa démarche est soutenue par un membre du PS, un autre du groupe Ensemble à Gauche et même par un libéral-conservateur.

Ce qu’il demande? Son postulat invite les autorités à réaliser une série de calculs sur cette infrastructure. En somme, une évaluation de ses impacts économiques directs et indirects.

Il est rappelé qu’on ne sait guère que ce que la redevance du droit distinct et permanent du terrain rapporte à la Ville, soit 58588 francs par an. Ou combien coûtent les infrastructures, ou encore le chiffre d’affaires de l’aéroport.

Ce que veulent les élus, c’est avoir une vision plus claire et complète. Par exemple en sachant quels impacts ont les dépenses de l’aéroport et de son personnel. Côté coûts, Valéry Beau les envisage fiscaux, sociaux, environnementaux… Par exemple: quels effets sur la santé? Sur les écosystèmes? Sur les finances de la Ville, via des forfaits?

La question sera sans doute largement discutée l’année prochaine. Alors qu’il y a quelques semaines seulement, un texte venu de la gauche radicale demandait la fermeture pure et simple de l’aéroport. Ce, dans le sillage d’un long débat sur un protocole signé entre l’aéroport et la Ville censé apaiser les relations avec les riverains.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.