Les élus soutiennent les soignants à domicile

LausanneUne résolution a été adoptée au sujet des dysfonctionnements dénoncés par des employés des Centres médico-sociaux

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La voix des collaborateurs mécontents du secteur des soins à domicile se fait entendre de plus en plus fort. La Municipalité lausannoise interviendra pour que des mesures organisationnelles soient prises en vue d’une «approche plus humaine et respectueuse des conditions de travail du personnel afin d’assurer de bonnes prestations aux patients». Il s’agit de faire pression sur deux instances: la Fondation Soins Lausanne, qui gère les Centre médico-sociaux de la Ville, et la faîtière cantonale, l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD).

Cette résolution adoptée le 11 décembre est le fruit d’une interpellation de Johan Pain, élu POP inquiet des dysfonctionnements dans les CMS: déshumanisation, minutage, standardisation… «C’est l’ensemble du système des soins à domicile qui est devenu problématique du fait de son obsession de la rentabilité financière. Je relève le courage des employés qui ont osé critiquer les dysfonctionnements dans la presse.»

Cet été, des auxiliaires de santé lausannoises dénonçaient dans ces colonnes une dégradation des conditions de travail, de la qualité des soins et du dialogue avec la hiérarchie. D’autres témoignages publiés par la suite laissent croire que le malaise s’étend à tout le canton. À noter que la Ville de Lausanne n’a qu’une voie consultative dans ce dossier, les soins à domicile étant sous la responsabilité cantonale de l’AVASAD.

Le Conseil communal compte dans ses rangs un membre du conseil de la Fondation Soins Lausanne: le PLR Bertrand Picard. «Cette résolution me convient personnellement tout à fait, si ce n’est qu’elle est déjà en route», a-t-il indiqué avant le vote. Sous le feu des critiques, l’AVASAD a en effet organisé deux forums sur les conditions de travail, fin novembre, pour identifier des pistes d’amélioration. Les 700 propositions des collaborateurs seront analysées d’ici à fin janvier.

Créé: 13.12.2018, 17h04

Articles en relation

«Les soins à domicile sont devenus une usine à gaz»

Santé Alors que la faîtière promet des changements, d’anciens cadres de CMS dénoncent à leur tour des dysfonctionnements. Plus...

«Le ras-le-bol dans les soins à domicile est généralisé»

CMS Un nouveau témoignage indique que les problèmes dénoncés à Lausanne «sont les mêmes dans tout le canton». Plus...

Des soignants à domicile crient à la déshumanisation

Soins à domicile Quatre employées de CMS lausannoises font part de leurs inquiétudes. Elles déplorent la valse des clients et dénoncent leurs conditions de travail. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...