Passer au contenu principal

Qui sont les 17 Vaudois qui veulent rester à Berne?

Seize des 18 conseillers nationaux vaudois sollicitent un nouveau mandat. C’est l’une des plus grandes délégations. Mais ce n’est pas suffisant pour peser sur la politique fédérale.

Autant la politique vaudoise a connu des forces centripètes, autant les clivages se sont exacerbés sous la Coupole fédérale ces quatre dernières années.
Autant la politique vaudoise a connu des forces centripètes, autant les clivages se sont exacerbés sous la Coupole fédérale ces quatre dernières années.
EPA/ANTHONY ANEX

Les Vaudois disposent de la troisième plus importante délégation au Conseil national avec 18 élus, derrière les Zurichois (35) et les Bernois (25). Mais ce contingent est-il suffisamment uni pour peser un tant soit peu sur la politique fédérale?

Les élections fédérales sont dans trois jours. Sur les 18 conseillers nationaux, seuls deux ne sollicitent pas un nouveau mandat. Avec la prime aux sortants, les chances de voir un renouvellement important de la députation vaudoise sont donc faibles. Même avec l’attribution d’un 19e siège aux Vaudois. Jeter un coup œil sur la législature qui s’achève devrait donc nous donner quelques indications sur la prochaine.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.