Les employés de la gare de triage s'activent au crépuscule

DengesLe site prend vie de 20h à 4h du matin. Inlassablement, les ouvriers séparent et relient les wagons de marchandises. Reportage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La nuit commence à tomber sur la gare de Lausanne-triage, à Denges. Une lente procession de lourds wagons de marchandise défile lentement sous les yeux des employés. Jusqu'au petit matin, dérègleurs, perchistes, sabotiers et crocheurs – des métiers vieux comme le rail – s'activent, inlassablement, pour séparer les wagons puis pour composer de nouveaux convois sur le site long de 3km.

Dans un premier temps, le dérègleur débranche les conduites d'air reliant les wagons. Quelques mètres plus loin, le perchiste sera quant à lui chargé de séparer définitivement les convois à l'aide d'une longue tige en métal.

Poussés par les locomotives de manoeuvre - les loc', dans le jargon des employés - , les wagons rejoignent ensuite le faisceau ouest. C'est là qu'entrent en jeu les sabotiers, chargés de freiner les wagons à l'aide de lourds sabots jaunes. Enfin, les crocheurs forment les nouveaux convois, prêts à repartir aux quatre coins de la Suisse ou à l'étranger.

Reportage complet à lire dans notre journal de lundi. (24 heures)

Créé: 30.08.2014, 14h10

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...