Passer au contenu principal

Clarens (VD)EMS dans le viseur pour risques de maltraitances

Une nouvelle direction va être nommée à la tête de l'établissement médical, après des plaintes.

(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration)
Keystone

L'Etablissement médico-social (EMS) Burier à Clarens (VD) sera doté d'une nouvelle direction des soins, annonce jeudi le canton de Vaud. La décision fait suite à des plaintes des syndicats Unia et SSP.

Pierre-Yves Maillard, chef du Département de la santé et de l'action sociale (DSAS), a décidé de nommer une direction des soins ad interim pendant au moins une année. Des objectifs sont en outre fixés, en particulier sur l'amélioration de la prise en charge des résidents.

Maltraitance

Ces mesures sont prises à la suite d'une enquête administrative déclenchée par des plaintes en décembre 2016 de la part d'Unia et du SSP (syndicat des services publics). Les griefs portaient sur les conditions de travail du personnel, des cas de harcèlement sexuel et de la maltraitance de résidents au sein de l'EMS Burier.

Dans ses conclusions, le rapport d'enquête estime qu'«il y a un risque avéré de maltraitance en lien avec le manque de compétences dans le secteur des soins», explique le communiqué du canton. De plus, une situation de harcèlement sexuel remontant à 2015 «n'a pas reçu toute l'attention nécessaire».

Enquête suspendue

Pour l'heure, l'enquête est suspendue et il n'y aura pas de sanction. Elle ne sera close que si les objectifs sont atteints et que les prestations de l'EMS Burier atteignent le niveau demandé.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.