Passer au contenu principal

L'encadrement des enfants réfugiés jugé insuffisant

Le syndicat des services publics dénonce les décalages entre les foyers pour enfants migrants de l'EVAM et les autres foyers du canton de Vaud.

La cuisine du foyer pour MNA du Chablais, à Lausanne.
La cuisine du foyer pour MNA du Chablais, à Lausanne.
VANESSA CARDOSO - A

Les enfants des foyers bénéficient-ils tous du même encadrement ? Pas selon le syndicat du service public (SSP Vaud).

Pour lui, les enfants issus de l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM) sont moins bien entourés que les autres. Il a lancé jeudi un appel au soutien «en faveur des mineurs non accompagnés dans le canton de Vaud.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.