Passer au contenu principal

Enjoy Lausanne, la réponse des commerçants à la crise

Des magasins de proximité s'unissent contre le commerce en ligne et l'uniformisation des centres-villes par les grandes surfaces.

Filippo Botticini, président de la SCCL, entouré de Jean-Paul Girardier, Valentine Thurnherr et Tomé Varela (à droite)
Filippo Botticini, président de la SCCL, entouré de Jean-Paul Girardier, Valentine Thurnherr et Tomé Varela (à droite)
FLORIAN CELLA

«C’est un peu la rencontre entre le sage et l’amoureux», résume Tomé Varela. Le sage, c’est à ses yeux la Société coopérative des commerçants lausannois (SCCL), dont il est le secrétaire général. L’amoureux? Le client qui arpenterait à nouveau les rues de la capitale vaudoise en quête de «l’achat coup de cœur». Ce mardi, Tomé Varela dévoilait la réponse des magasins «locaux, responsables, de qualité et à visage humain» à la concurrence du commerce en ligne et à «l’uniformisation» des centres-villes par les grandes surfaces. Nom de code de l’offensive à deux mois de Noël: Enjoy Lausanne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.