Passer au contenu principal

Enregistrer son entretien à l’ORP peut coûter cher

Un chômeur pensait être acquitté car sa réclamation mettant en cause sa conseillère avait fini par être acceptée. Mais le Code pénal est implacable.

Les entretiens à l’ORP ne peuvent être enregistrés sans consentement.
Les entretiens à l’ORP ne peuvent être enregistrés sans consentement.
VANESSA CARDOSO

Le Tribunal de police de Lausanne a débouté un chômeur qui recourait contre sa condamnation par une procureure pour avoir enregistré en cachette un entretien avec sa conseillère à l’Office régional de placement (ORP), en novembre 2013. Il écope de 30 jours-amendes à 10 francs avec sursis pendant deux ans et il devra payer 1175 francs de frais de justice.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.