Passer au contenu principal

Les éoliennes vaudoises déplaisent à Neuchâtel

Jacqueline de Quattro rencontre cette semaine son?homologue neuchâtelois pour défendre les projets éoliens à la limite cantonale

Les Neuchâtelois tiennent par-dessus tout à préserver le site du Creux-du-Van.
Les Neuchâtelois tiennent par-dessus tout à préserver le site du Creux-du-Van.
PATRICK MARTIN -A
Les trois parcs éoliens que Neuchâtel conteste
Les trois parcs éoliens que Neuchâtel conteste
DR
1 / 2

La planification éolienne cantonale, présentée il y a quinze?jours par Jacqueline de Quattro, a retenu trois projets éoliens situés à quelques encablures du canton de Neuchâtel.

C’est peu dire que ces parcs éoliens sont grands. Celui de Provence – porté par Romande Energie (60%) et EWZ (l’entreprise électrique de la ville de Zurich, 40%) – prévoit 40 éoliennes. Le projet de Grandevent (Romande Energie et Alpiq), non loin de là, en prévoit 11. Et enfin, les SIG (Services Industriels genevois) projettent 19 machines à la Grandsonnaz, au-dessus de Bullet. Soit quelque 70 éoliennes sur les 170 qui figurent dans la planification vaudoise.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.