Passer au contenu principal

«L’EPFL a demandé plus d’argent, elle l’aura»

Le nouveau président du Conseil des EPF, Michael Hengartner, vient de prendre ses fonctions. Ce biochimiste de 53 ans veut créer des ponts entre Lausanne et Zurich.

Depuis le 1er février, Michael Hengartner dirige le Conseil des EPF.(Photo: J.-P. Guinnard)
Depuis le 1er février, Michael Hengartner dirige le Conseil des EPF.(Photo: J.-P. Guinnard)
Jean-Paul Guinnard

Le poste de président du Conseil des EPF est méconnu, mais il est éminemment stratégique. Nommé par le conseil fédéral, Michael Hengartner est à la tête de l’organe de direction et de surveillance des EPF depuis le 1er février. Un domaine monstre assorti d’un budget annuel de 2,5 milliards et avec une vingtaine d’antennes, dont les deux écoles polytechniques, qui se trouvent dans treize cantons.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.