Passer au contenu principal

L'EPFL propose un nouveau modèle expliquant la perception sensorielle

Des scientifiques lèvent le voile sur les mystères cérébraux de la vision.

Il ressort du modèle mis au point par les chercheurs que le cerveau traite les détails spécifiques des objets, comme la forme ou la couleur, et les analyse quasi continuellement et inconsciemment, à une fréquence très élevée.
Il ressort du modèle mis au point par les chercheurs que le cerveau traite les détails spécifiques des objets, comme la forme ou la couleur, et les analyse quasi continuellement et inconsciemment, à une fréquence très élevée.
Keystone

Leur théorie explique, sur la base des nombreuses données déjà disponibles, issues d’expériences en psychologie et en sciences du comportement, comment notre cerveau perçoit la réalité visible. Elle postule que notre perception sensorielle se déroule en deux temps. Un premier, qu’on pourrait qualifier d’inconscient, durant lequel notre système nerveux centre la masse des informations sur son environnement, et un second, où ces informations sont agglomérées en un tout cohérent et où nous en prenons conscience.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.