L'EPFL propose un nouveau modèle expliquant la perception sensorielle

SciencesDes scientifiques lèvent le voile sur les mystères cérébraux de la vision.

Il ressort du modèle mis au point par les chercheurs que le cerveau traite les détails spécifiques des objets, comme la forme ou la couleur, et les analyse quasi continuellement et inconsciemment, à une fréquence très élevée.

Il ressort du modèle mis au point par les chercheurs que le cerveau traite les détails spécifiques des objets, comme la forme ou la couleur, et les analyse quasi continuellement et inconsciemment, à une fréquence très élevée. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Leur théorie explique, sur la base des nombreuses données déjà disponibles, issues d’expériences en psychologie et en sciences du comportement, comment notre cerveau perçoit la réalité visible. Elle postule que notre perception sensorielle se déroule en deux temps. Un premier, qu’on pourrait qualifier d’inconscient, durant lequel notre système nerveux centre la masse des informations sur son environnement, et un second, où ces informations sont agglomérées en un tout cohérent et où nous en prenons conscience.

Ce nouveau cadre conceptuel vient d’être publié dans la revue scientifique en ligne PLoS Biology. Elle est le résultat d’une collaboration entre le professeur Michaël Herzog, du Laboratoire de psychophysique de l’EPFL (dans le cadre du Brain Mind Institute), et d’équipes des Universités de Zurich et d’Ulm. Le tout financé par le Fonds national suisse.

400 millisecondes

Dans le détail, il ressort du modèle mis au point par les chercheurs que le cerveau traite les détails spécifiques des objets, comme la forme ou la couleur, et les analyse quasi continuellement et inconsciemment, à une fréquence très élevée. Le modèle suggère qu’il n'y a pas de perception du temps pendant ce traitement. Plus précisément, la durée est représentée comme une sorte de «nombre». Puis vient la phase consciente, où tous ces éléments sont rendus conscients de manière simultanée.

Pour ce qui est de la vision, l’ensemble du processus peut durer jusqu’à 400 millisecondes (millièmes de secondes). «Le cerveau veut vous donner l’information la meilleure et la plus claire possible, et cela exige un certain temps», image Michaël Herzog. Cette théorie permet de dépasser un débat récurrent chez les scientifiques entre adeptes d’une conscience sensorielle continue ou discontinue. Et il ouvre des perspectives sur la manière dont notre cerveau traite le temps et le met en relation avec notre perception du monde. (24 heures)

Créé: 14.04.2016, 11h10

Articles en relation

Le cerveau virtuel entre en phase opérationnelle

Sciences Le Human Brain Project a annoncé aujourd'hui la mise à disposition de six de ses plates-formes informatiques à la communauté scientifique. Plus...

Notre cerveau nous fait voir la vie en rose

Sciences La Semaine du cerveau, du 14 au 18 mars, est consacrée à la mémoire. Un voyage dans le passé qui se conjugue au futur. Plus...

Un amputé retrouve (brièvement) le toucher

Technomédecine L’EPFL et une école de robotique italienne testent avec succès un doigt artificiel transmettant des sensations fines au cerveau d’un patient. Plus...

Quand la violence juvénile s’observe dans le cerveau

Neurosciences Les jeunes affichant un comportement antisocial ou agressif ont moins de matière grise que les autres Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.