L'EPFL teste la production de l'hydrogène propre

VaudUn dispositif expérimenté par l'école polytechnique lausannoise concentre la lumière du soleil pour obtenir une énergie éthique.

«L'hydrogène représente l'une des clés de sortie de notre dépendance aux énergies fossiles», selon un communiqué de l'EPFL.

«L'hydrogène représente l'une des clés de sortie de notre dépendance aux énergies fossiles», selon un communiqué de l'EPFL. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des chercheurs de l'EPFL ont mis au point un système qui produit une quantité record d'hydrogène propre. Le dispositif concentre la lumière du soleil et réduit la quantité de matériaux nécessaire. Il est actuellement testé sur le campus de la Haute Ecole.

«L'hydrogène représente l'une des clés de sortie de notre dépendance aux énergies fossiles», a indiqué lundi l'EPFL dans un communiqué. L'hydrogène propre permet de faire fonctionner des véhicules et peut être converti en électricité.

Une façon de produire de l'hydrogène consiste à casser des molécules d'eau grâce à l'énergie solaire. Mais la conversion de cette énergie requiert des matériaux rares et coûteux. En concentrant les rayons du soleil, les chercheurs de l'EPFL ont réussi à produire davantage d'hydrogène avec la même quantité de matériaux.

Les résultats en laboratoire ont été très convaincants. Un test, à l'extérieur, sur le campus de l'EPFL, va être lancé.

Le laboratoire en charge du projet estime pouvoir produire jusqu'à 1 kilo d'hydrogène par jour. «Cela permettrait à une voiture à hydrogène de parcourir entre 100 et 150 kilomètres», a-t-il indiqué. (ats/nxp)

Créé: 29.04.2019, 17h01

Articles en relation

L'EPFL revitalise la Sarine à coup de sédiments

Environnement Des étudiants de l'école polytechnique lausanoise ont amélioré la qualité de la faune en aval du barrage de Rossens. Plus...

«Il y a urgence à récolter les témoignages inédits»

Montreux Jazz Le public ressort ses souvenirs dans le cadre d’une action menée par l’EPFL et la Fondation Nobs. Le premier ouvrage sur le festival suivra. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.