Passer au contenu principal

De l'étable à l'arène avec «Paradis» et Sébastien

Sébastien Genton est armailli. C'est lui qui mène «Paradis» jusqu'à l'arène à chaque représentation de la Fête des Vignerons. Nous les avons suivis lors du dernier spectacle de jour.

Du jardin Doret à l'arène de la Fête des Vignerons, nous avons accompagné l'armailli Sébastien Genton et Paradis, une montbéliarde de Jongny.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.