Passer au contenu principal

L’État cherche 600 Vaudois pour aider les plus faibles

Katiuska Stekel Diviani, cheffe ad interim de l'Office des curatelles et tutelles professionnelles, au moment de dresser le bilan de la première volée de curateurs volontaires. Depuis le 1er janvier 2019, curateur n'est plus un travail forcé.

Le recrutement continue

Des femmes, des actifs

Une tâche chronophage

Un puits sans fond?