Passer au contenu principal

L’État lui interdit de chasser tant qu’il n’aura pas payé ses impôts

Le fusil d’Emmanuel Ansermet ne servira pas cette année. Ce chasseur passionné est privé de permis à cause d’une loi qu’il estime injuste.

Spécialiste de la chasse à l’affût et à l’approche, Emmanuel Ansermet se désespère.
Spécialiste de la chasse à l’affût et à l’approche, Emmanuel Ansermet se désespère.
FLORIAN CELLA

Pas question d’abattre un sanglier quand on doit de l’argent au fisc! Emmanuel Ansermet (42 ans) l’a appris à ses dépens. Ce chasseur, établi à Rovray, non loin d’Yverdon-les-Bains, s’est vu refuser son permis de chasse le 2 octobre par la préfecture du Jura-Nord vaudois. Pour la deuxième année consécutive.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.