Passer au contenu principal

L’État va pouvoir vendre six nouvelles cures

La cession de ces bâtiments a été votée.

Cure d'Aigle
Cure d'Aigle
Etat de Vaud
Cure d'Arzier
Cure d'Arzier
Etat de Vaud
Cure de Suchy
Cure de Suchy
Etat de Vaud
1 / 20

Le Grand Conseil a validé la mise en vente de six cures qui «ne répondent plus à une mission de l’Église ou de l’État» et n’ont pas été «construites par les autorités bernoises ou vaudoises entre 1536 et 1845». Elles se situent à Mont-la-Ville, Aigle, Chesalles-sur-Moudon, Ballens, Sainte-Croix et Suchy.

En 2006, le parlement avait déjà accepté de se séparer de 18 cures. Ces opérations avaient rapporté 15,8 millions de francs aux caisses de l’État. Ce dernier restera encore propriétaire de 131 cures. Des voix se sont fait entendre, au sein de la gauche radicale et des Verts, pour déplorer ce «démantèlement» touchant le «patrimoine du canton». Les Communes intéressées par l’achat seront prioritaires, promet le gouvernement.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.