Passer au contenu principal

Les bijoux du tsar volés à la Bibliothèque cantonale vaudoise

Des cadeaux de Nicolas II à Pierre Gilliard ont été dérobés à la Bibliothèque cantonale. Le vol a été découvert la semaine dernière

Pour la conservatrice du Musée Romanov de Saint-Pétersbourg, cela a été une surprise. Et un sujet de colère pour Pierre Gilliard, neveu et filleul de son homonyme, Pierre Gilliard. Lorsque, la semaine dernière, il a accompagné la spécialiste des tsars à la Bibliothèque cantonale et universitaire (BCU) de Lausanne pour consulter le fonds de celui qui fut pendant treize ans le précepteur du tsarévitch Alexis et des quatre dernières grandes duchesses de Russie, il a appris que plusieurs objets de valeurs avaient disparu. Ils ont été volés. Il s’agit de quatre bijoux que la famille impériale avait offerts à la future épouse de Pierre, Alexandra Tegleva, suivante des princesses impériales, et un porte-cigarettes en or orné des armes des Romanov que le Vaudois avait reçu de Nicolas II.

Malgré ses questions insistantes, Pierre Gilliard n’a pas réussi à savoir à quelle époque et dans quelles circonstances ont disparu les dons de sa famille à l’Etat. On ne lui a pas expliqué pourquoi il n’a pas été prévenu quand ce vol a été commis.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.