Passer au contenu principal

Étudiants en confinement dans les grands internats

Près de 500 étudiants des écoles hôtelières gérées par Swiss Education Group n’ont pas pu ou pas voulu regagner leurs pays d’origine.

Près de 500 étudiants sont confinés dans les internats gérés dans le pays par Swiss Education Group, dont la Swiss Hotel Management School à Caux, sur les hauts de Montreux.
Près de 500 étudiants sont confinés dans les internats gérés dans le pays par Swiss Education Group, dont la Swiss Hotel Management School à Caux, sur les hauts de Montreux.
Patrick Martin - A

Même sur place, il faudra étudier à distance. C’est la situation presque paradoxale que vivent de nombreux étudiants des grands internats vaudois. Si nombre d’entre eux ont pu regagner leur pays d’origine, d’autres sont désormais confinés dans leur établissement.

C’est notamment le cas dans les écoles gérées par Swiss Education Group (SEG), dont les Écoles hôtelières SHMS de Caux et Leysin ou les instituts César Ritz, au Bouveret, à Brigue et à Lucerne. «Au total, 500 étudiants restent en Suisse dans leur internat respectif», signale Florent Rondez, CEO de SEG. Certains n’ont pas pu rentrer, d’autres ont choisi de ne pas le faire: «Nos étudiants sont tous adultes. Nous tenions à laisser le choix. Chacun a pu décider avec sa famille s’il se sentait plus en sécurité dans son école ou auprès de ses proches.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.