Passer au contenu principal

Des étudiants de l'EPFL prédisent les déplacements d'utilisateurs de téléphones mobiles

En se servant des données recueillies durant huit mois auprès de clients volontaires de Nokia, trois doctorants de la haute école ont réussi à prédire quels seraient les prochains emplacements occupés par ces clients.

Keystone

Nokia leur a fourni un ensemble de données partielles provenant de l'utilisation des téléphones mobiles de 200 personnes dans l'Arc lémanique, données récoltées durant huit mois. Et par des analyses statistiques poussées, ils sont parvenus dans la plupart des cas à prédire quels seraient les prochains lieux occupés par les possesseurs de ces smartphones. Cette petite prouesse a permis à trois doctorants de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) de gagner le Nokia Mobile Challenge 2012.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.