Passer au contenu principal

Les évangéliques bousculent l’Eglise

La mouvance progresse chez les réformés vaudois. Leurs cultes colorés détonnent et leurs opinions conservatrices dérangent. Visite à Corsier-sur-Vevey.

Animation La célébration du dimanche matin à l’église de Corsier-sur-Vevey se veut dynamique et place les enfants et les jeunes au premier plan.
Animation La célébration du dimanche matin à l’église de Corsier-sur-Vevey se veut dynamique et place les enfants et les jeunes au premier plan.
FLORIAN CELLA

Dimanche matin. «Bénis Dieu, ô mon âme!» Plus de 200 personnes enchaînent à tue-tête des chants de louange dans l’église de Corsier. Certains esquissent des mouvements avec les pieds, d’autres ont les mains levées. Les paroles s’affichent sur un écran géant et un orchestre donne le ton de la mélodie. Le pasteur Pierre Bader, en civil, sans la robe traditionnelle des ministres vaudois, s’adresse à l’assemblée. Il ferme les yeux, ses mots semblent inspirés et spontanés. Il évoque la nécessité d’avoir un «cœur joyeux» et s’amuse de ces cultes passifs où les gens qui bougent leur corps sont considérés comme «hautement suspects». Ici à Corsier, c’est le contraire: l’assemblée est invitée à ne pas rester assise et passive, les enfants sont au centre et on peut même interpeller le pasteur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.