Passer au contenu principal

Les évangéliques inaugurent leur Haute Ecole de théologie

80 étudiants rejoindront le campus de Saint-Légier pour entamer des formations de diacres ou de pasteurs. La Haute école se donne cinq ans pour être reconnue.

Jean Decorvet (à g.), recteur de la nouvelle Haute Ecole de théologie et David Richir, doyen, devant les locaux rénovés d'Emmaüs à Saint-Légier.
Jean Decorvet (à g.), recteur de la nouvelle Haute Ecole de théologie et David Richir, doyen, devant les locaux rénovés d'Emmaüs à Saint-Légier.
Patrick Martin

Alléluia! C’est par un gospel que les responsables de la Haute Ecole de théologie (HET-Pro) de Saint-Légier lancent la cérémonie d’inauguration de leur nouveau campus dimanche après-midi. «Nous y sommes!» se réjouit le pasteur David Richir, doyen, sous les applaudissements de quelque 500 invités. L’ancien Institut biblique et missionnaire Emmaüs a fait peau neuve: 10 mois de travaux et 5 millions d’investissement. Renommé Forum Emmaüs, il accueillera dès le 19 septembre quelque 80 étudiants, dont 25 nouveaux. Certains espèrent décrocher un diplôme. Les deux tiers visent une formation de master ou de bachelor en théologie: celle-ci sera reconnue avec effet rétroactif dès 2022, dès que la filière de Saint-Légier aura reçu son accréditation de haute école spécialisée privée par la Confédération. Du moins c’est ce qu’espèrent ses responsables.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.