Passer au contenu principal

Les ex-malades du Covid-19 sont-ils immunisés?

Ce n'est pas prouvé formellement à ce stade. Les précisions.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
KEYSTONE

Y aura-t-il une immunité protectrice chez les personnes guéries du coronavirus (et pour combien de temps)? Les spécialistes le supposent mais rien n’est sûr à ce stade, faute de preuve scientifique. «Il faudra le démontrer de manière formelle sur un échantillon représentatif de la population», indique le Pr Thierry Calandra, chef du Service des maladies infectieuses du CHUV.

Il faut savoir que les anticorps (détectés par la sérologie) ne sont pas synonymes d’immunité. «La sérologie traduit une exposition au virus. Cela ne veut pas dire que le virus sera neutralisé par cet anticorps, précise le Pr Calandra. Si on mesure des anticorps, cela signifie que vous avez été exposés et que vous avez eu une réponse immunitaire. Est-ce que cette réponse est protectrice ou pas? Il faudra l’étudier.»

Faire un test sérologique dans l’idée de savoir si on a eu le virus et si on est immunisé n’a donc pas de sens, confirme le Pr Gilbert Greub, du CHUV également. «On ne peut pas dire à quelqu’un: «Vous avez eu des anticorps, c’est bon, vous êtes protégé.»

Des personnes guéries peuvent-elles être réinfectées? «On n’a pas encore la réponse formelle à cette question, dit le Pr Calandra. Il est donc important que les personnes dont l’isolement a été levé maintiennent les mesures de distanciation sociale et d’hygiène des mains.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.