Passer au contenu principal

Comment Fabrice A. a pu tromper tout son monde

A trois semaines du procès de l’assassin présumé d’Adeline M., l’acte d’accusation du procureur général, que nous avons obtenu, détaille la façon dont le détenu a rusé pour préparer son plan.

Sur les lieux de la sortie accompagnée qui a tourné au drame.
Sur les lieux de la sortie accompagnée qui a tourné au drame.
DR

Il a minutieusement élaboré son plan, pendant des mois, avant de tuer sa proie, avec cruauté. L’acte d’accusation du Ministère public concernant Fabrice A., que nous avons pu obtenir, retrace dans les moindres détails comment ce détenu du centre La Pâquerette a trompé son monde, afin d’obtenir une sortie accompagnée avec la sociothérapeute Adeline M. qu’il finira par tuer. C’était le 12 septembre 2013.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.