Passer au contenu principal

La façon dont le cerveau anticipe le danger décryptée

Des chercheurs ont identifié les mécanismes neuronaux précis qui permettent d’apprendre à anticiper les dangers.

La réaction renvoie à ce qu’il y a de plus élémentaire dans notre comportement et de primordial pour la survie de l’espèce: fuir face au danger. Il suffit qu’un incendie se déclare ou qu’une odeur de gaz se fasse sentir pour que l’on perçoive immédiatement la menace et que l’on cherche à s’enfuir pour sauver notre vie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.