La tentative de suicide d’un forcené crée l’émoi

La CôteRetranché dans son logement, un homme de 44 ans a fini par se blesser grièvement.

L'opération se déroule près de la route de Clémenty et du chemin du Lignolet

L'opération se déroule près de la route de Clémenty et du chemin du Lignolet

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tout le quartier de Clémenty était bloqué par les forces de police, hier à Nyon dès le milieu de l’après-midi, pour dissuader un habitant d’une villa de se suicider. L’homme, âgé de 44 ans, de nationalité suisse, s’était retranché dans la chambre qu’il louait dans cette maison nichée au milieu des arbres, entre la route de Clémenty et le sentier de Bois-Bougy. Selon un témoin cité par 20minutes qui a entendu les premières négociations orales entre les forces de l’ordre et le forcené, ce dernier disait avoir consommé de l’alcool, de la drogue et des médicaments, et était armé d’un fusil et d’un pistolet 9 mm, ce que n’a pas pu confirmer la porte-parole de la police cantonale. L’homme était apparemment seul dans la maison.

Dépêchés sur place, les spécialistes du DARD et de la cellule de négociation ont tenté de nouer le dialogue avec l’homme en détresse, sans y parvenir. Ce dernier a finalement retourné une arme contre lui et s’est tiré une balle dans le thorax.

Grièvement blessé, il est sorti en titubant de la villa pour être pris en charge immédiatement par le médecin tactique de la police, qui lui a porté les premiers soins. Il a ensuite été conduit aux Hôpitaux universitaires de Genève par un hélicoptère de la Rega. Il était conscient mais dans un état critique.

Pendant toute la durée de l’intervention, la route de Clémenty et l’avenue Reverdil étaient bloquées à toute circulation, ce qui a provoqué de gros bouchons en fin d’après-midi, à l’heure de pointe. (24 heures)

Créé: 08.01.2018, 18h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 18 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...