La police interpelle trois individus à la gare de Lausanne

Fait diversMercredi soir, les forces de l'ordre ont arrêté un trio de voleurs. Qui a résisté.

Une jeune femme fait notamment partie des personnes interpellées.

Une jeune femme fait notamment partie des personnes interpellées. Image: ANTOINE HÜRLIMANN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des cris attirent les regards des passants mercredi soir, autour de 20 h 30. Juste devant le McDonald's de la gare de Lausanne, une femme, visiblement jeune, est maintenue au sol avec difficulté par deux agents de police. Autour d'elle, une trentaine de personnes s'agglutinent.

Alors que la jeune femme résiste en se faisant embarquer dans un fourgon, des individus dressés à quelques mètres de là s'échauffent. Rapidement, les insultes à l'attention de la police pleuvent. Tandis que deux voitures des forces de l'ordre viennent rejoindre les agents déjà en intervention, deux jeunes hommes se font, à leur tour, interpeller par la police. Si l'un semble coopérer, l'autre, déjà menotté, menace la police depuis le siège arrière d'un de ses véhicules.

«On est intervenu suite au vol d'une boombox (Ndlr: enceinte) qui s'est passé à hauteur de Montbenon peu avant 20 h», explique Raphaël Pomey, porte-parole de la police lausannoise. Retrouvés devant le fast-food, les auteurs présumés du vol ont opposé plus que de la résistance. «Une plainte sera déposée pour violence contre fonctionnaire.»

Créé: 28.03.2018, 21h05

Articles en relation

Violences envers la police: le national serre la vis

Suisse Une motion prévoyant de durcir la législation en matière de violences à l'encontre des policiers a obtenu la majorité au National. Plus...

Face aux violences dont elle est victime, la police s'impatiente

Sécurité Une commission du National veut durcir le ton. Les agents jugent que le dossier a trop traîné Plus...

Des policiers agressés après des bagarres au Flon et à la gare

Lausanne Une quarantaine de personne en sont venues aux mains dans la nuit de vendredi à samedi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.