Passer au contenu principal

LausanneRequérant de l'EVAM retrouvé mort après plusieurs jours

Une enquête a été ouverte après la découverte tardive du corps sans vie d'un demandeur d'asile dans un centre lausannois, en septembre.

Des rondes sont prévues chaque soir dans les centres de l'EVAM.
Des rondes sont prévues chaque soir dans les centres de l'EVAM.
Keystone

Un requérant d'asile est décédé début septembre dans un centre de l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM) à Lausanne. Une enquête est en cours. Sa mort semble due à des causes naturelles, selon la police.

Des agents, accompagnés de la brigade de police scientifique, sont intervenus le 8 septembre au centre EVAM de Lausanne-Chablais, à Malley, a indiqué mercredi la police de Lausanne confirmant une information du Courrier et de La Liberté. Ils y ont découvert le corps sans vie d'un requérant d'asile. Une enquête est en cours.

Selon les deux journaux, sa mort n'a été découverte qu'après plusieurs jours. La police et le procureur n'ont pas confirmé cette information. Mais ils indiquent que «les investigations n'ont mis en évidence aucun indice en faveur de l'intervention d'un tiers. Les constatations médico-légales parlent en faveur d'une mort naturelle».

Rondes de surveillance

Le défunt était un requérant d'asile adulte originaire de Macédoine, a expliqué l'EVAM. Il était hébergé dans l'établissement du Chablais qui comprend deux parties distinctes: un foyer de séjour, où il habitait, et un foyer pour mineurs non accompagnés.

Le requérant d'asile occupait seul une chambre, car il accueillait sa fille le week-end. L'EVAM précise que des rondes de surveillance sont effectuées chaque soir dans les chambres, mais n'explique pas pourquoi le décès n'a pas été constaté plus tôt. «Il ne nous appartient pas de commenter l'organisation du foyer», a pour sa part ajouté Raphaël Pomey, porte-parole de la police de Lausanne.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.