Passer au contenu principal

Fanfare et Nouvellistene font pas de vous un Valaisan

La justice estime qu'un célibataire lausannois rentrant chaque week-end en Valais doit payer ses impôts au Canton de Vaud

L'administration vaudoise des impôts a gagné un contribuable qui voulait payer ses impôts en Valais
L'administration vaudoise des impôts a gagné un contribuable qui voulait payer ses impôts en Valais
Chloé Michalakis

Un tout récent jugement de la Cour de droit administratif du Tribunal cantonal permet de distinguer un contribuable vaudois et valaisan.

Un célibataire de 32 ans travaillant et vivant la semaine à Lausanne depuis 2009 a demandé de continuer à payer ses impôts en Valais, alors que le fisc vaudois a décidé qu'il serait désormais imposé dans la capitale vaudois. Le contribuable a argué qu'il passe ses week-ends en Valais dans la maison de ses parents, qu'il y rencontre ses amis, y lit Le Nouvelliste, qu'il y fait partie d'une fanfare, qu'il travaille occasionnellement dans la vigne de son oncle et enfin que son dentiste et son garagiste sont valaisans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.