Passer au contenu principal

Il faudra lever le pied sur l'avenue du Mont-d’Or!

Cette artère, empruntée par 9900 automobilistes tous les jours, passera à 30km/h l'année prochaine.

Les dos-d'âne plutôt coriaces de l'avenue du Mont-d'Or seront conservés et même rejoints par d'autres éléments de modération du trafic comme des seuils ou des plateaux
Les dos-d'âne plutôt coriaces de l'avenue du Mont-d'Or seront conservés et même rejoints par d'autres éléments de modération du trafic comme des seuils ou des plateaux
Janine Jousson

L’avenue du Mont-d’Or est bien pratique pour les automobilistes qui souhaitent rejoindre l’autoroute à la Maladière depuis la gare CFF, sans passer par l’avenue de Cour, souvent embouteillée. Ils sont d’ailleurs 9900 à l’emprunter chaque jour. Ils devront toutefois revoir leurs habitudes en 2018: la Ville a décidé de passer l’artère en zone 30 km/h, tout comme l’avenue de la Dent-d’Oche voisine, qui descend sur le parc de Milan. Les autorités répondent ainsi favorablement à une pétition déposée en 2015, puis adoptée à l’unanimité du Conseil communal.

Des dos-d’âne plutôt coriaces limitent déjà la vitesse sur l’avenue du Mont-d’Or. «Ils seront conservés. Les éléments de modération seront même renforcés par la création de seuils et de plateaux», annonce Florence Germond, municipale de la Mobilité. Le passage piéton à hauteur des numéros 19-21 sera quant à lui supprimé.

Les zones 30 km/h vont-elles se multiplier à Lausanne?

Florence Germond: «La Municipalité souhaite rendre la ville plus conviviale pour toutes et tous. Elle est en train de faire un diagnostic global sur la question afin de planifier au mieux le développement d’aménagements visant à améliorer la qualité de vie en ville.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.