Passer au contenu principal

Faut-il parler davantage de la Grande Faucheuse?

La députée Léonore Porchet appelle à briser le tabou de la fin de vie, pour éviter des souffrances inutiles et pour mieux gérer l’argent public. Les professionnels approuvent.

Moins d’un Vaudois sur cinq laisse des directives anticipées à ses proches.
Moins d’un Vaudois sur cinq laisse des directives anticipées à ses proches.
GETTY IMAGES

----------

L’essentiel

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.