Passer au contenu principal

Faut-il suivre des cours pour recueillir un enfant?

Les députés ont ferraillé autour des cours pour les familles d’accueil. Le combat gauche-droite se poursuivra.

Pour la ministre socialiste Anne-Catherine Lyon (à g.), une famille d’accueil ne possède pas forcément tous les outils pour recueillir un enfant placé.?
Pour la ministre socialiste Anne-Catherine Lyon (à g.), une famille d’accueil ne possède pas forcément tous les outils pour recueillir un enfant placé.?
Jean-Bernard Sieber/ARC

Une chose est sûre: dans le canton de Vaud, les grands-parents, les oncles et tantes, voire les frères et sœurs d’un enfant que la justice a placé chez eux n’auront jamais besoin de suivre une formation spéciale. Mais qu’en sera-t-il des familles d’accueil classiques? Avec trois voix d’écart, la droite du Grand Conseil a réussi à en dispenser l’ensemble des familles d’accueil, qu’elles soient proches de l’enfant ou non. Elles pourraient le faire si elles le désirent.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.