Les férus d'hydravions ont tutoyé le ciel de Perroy

MeetingLe village a accueilli un événement qui rassemble les passionnés de ces engins. Dont Alex Kollep, l’organisateur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au large de la plage de Perroy, un hydravion jaune et vert prend son élan sur le Léman. Quelques instants plus tard, il s’envole dans le ciel pour un vol inaugural d’une vingtaine de minutes. Durant le week-end, le village viticole a accueilli pour la deuxième fois un meeting qui fait la part belle aux passionnés de ces engins. En tout, six avions ont permis au public d’effectuer un baptême de l’air.

Derrière cet événement original, on retrouve Alex Kollep, un féru de ces avions qui se posent sur l’eau. Assis à la terrasse du restaurant de la plage, il trépigne d’impatience de pouvoir monter dans son avion. «Je suis pilote privé et je me suis passionné pour ces avions il y a huit ans», précise-t-il, un sourire jusqu’aux oreilles.

Depuis l'enfance

Il faut dire que cet ingénieur de machines à café, vivant à Lutry, est tombé fou amoureux du monde de l’aviation dans son enfance. «A la base, je pilotais des petits avions et je pratiquais le ski nautique sur le lac. Les hydravions me permettent d’allier les deux disciplines.»

Il n’en fallait pas plus pour que l’homme de 50 ans, qui a plus de 1800 heures de vol à son actif, décide d’acquérir l’une de ces machines. «Nous avons constitué l’Association Snow Fish, car notre avion peut aussi bien se poser sur l’eau que dans la neige.»

Une particularité qui lui permet de voler toute l’année. «Mais attention, il est interdit de se poser sur le Léman, sauf en cas de pépin. Nous obtenons des autorisations spéciales lors des meetings.» Hormis les fois où il est autorisé à se poser sur l’eau, son autre dada est donc d’atterrir sur les pistes enneigées de montagne. «En hiver, on enlève les flotteurs de l’avion pour lui mettre des skis», poursuit le pilote.

Large soutien de Perroy

Pour organiser ce deuxième événement, Alex Kollep a eu le plein soutien du village de Perroy, qui a accueilli la manifestation à bras ouverts. «La plupart des événements sur l’eau se déroulent au bout du lac. Nous avons sauté sur cette opportunité pour faire rayonner le milieu du Léman, la région rolloise et Perroy par la même occasion», s’enthousiasme Agrippino Cardello, municipal. Ce meeting permet en effet de mettre en avant les produits du terroir du village, car l’ensemble des vignerons perrolans étaient présents.

A la plage, les personnes qui sont montées à bord d’un hydravion ont survolé principalement les eaux lacustres. «Si une personne le demande, nous pouvons toutefois lui montrer sa maison. De plus, pour faire le plein, nous devons quitter le Léman. Deux hydravions étaient bienvenus à l’aérodrome de Prangins, qui accueillait une manifestation sur l’Amérique des années 1950. Les autres ont été priés de se rendre à la Blécherette, à Lausanne», précise encore le responsable.

Ce dernier aura encore l’occasion de voler au Bouveret au mois d’août, lors d’un autre meeting. (24 heures)

Créé: 21.06.2015, 18h28

Articles en relation

ll conserve l'hélice d'un avion tombé dans le Léman

Histoire A Perroy, qui accueille un meeting d'hydravions, un habitant garde une relique historique dans son garage. Plus...

Des hydravions sur le lac de Joux

Evénement Malgré l'annulation de la Méca Parade annoncée, les huit hydravions prévus seront bel et bien présents à la Vallée les 9 et 10 août. Plus...

Les hydravions ont fait trempette à Perroy

La Côte Après le Bouveret et Lavaux six années de suite, c’était au tour de La Côte d’accueillir le meeting de l’Association suisse des pilotes d’hydravions samedi. Plus...

Un bilan qui appelle une 3e édition

Alex Kollep, organisateur du meeting, espérait voir cent personnes effectuer leur baptême de l’air à Perroy. La barre des cent passagers n’aura pas été atteinte durant les trois jours de la manifestation. Mais ce sont tout de même quelque huitante personnes qui ont volé à bord d’un hydravion le week-end dernier. De quoi ravir le responsable. «Je suis très content de cette deuxième édition, explique-t-il. Hier matin, nous avons connu un petit creux. Les visiteurs n’étaient pas au rendez-vous. Je pense que c’est lié à la météo, qui était maussade.»

Fort de ce deuxième succès, Alex Kollep espère pouvoir organiser un troisième meeting l’année prochaine à Perroy. «Si la Commune veut bien encore de nous. C’est vraiment un endroit idéal et magnifique pour organiser ce type de rencontres», précise-t-il enfin.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...