Les festives Oktoberfest débarquent dans le canton

ManifestationsAigle, Bussigny et Le Sentier vont s’initier à cette tradition allemande déjà exploitée par la CGN ou la brasserie d’Échallens.

Les organisateurs de la 1ère Oktoberfest d’Aigle: (de g. à dr.) Sonia et Stéphane Tock, Marie-Jo et David Lemoine

Les organisateurs de la 1ère Oktoberfest d’Aigle: (de g. à dr.) Sonia et Stéphane Tock, Marie-Jo et David Lemoine Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Chopes d’un litre, choucroutes et serveuses à couettes. Dans la foulée de la prolifération des brasseries artisanales et des fêtes de la bière printanières ou estivales, les Oktoberfest débarquent dans le canton. Bussigny a vécu sa première ce week-end, Le Sentier testera la formule le 27 octobre et le concept débarquera à Aigle – où l’on n’est visiblement pas regardant sur les dates – du 16 au 18… novembre.

«On n’a rien inventé et on ne risque pas de concurrencer Munich, rigole Thierry Piotet, le patron de l’Hôtel de Ville de Bussigny. Le but est d’amener quelque chose de nouveau et sympa, mais qui reste accessible et populaire.» Même son de cloche du côté d’Aigle, pourtant haut lieu de la viticulture, où c’est aussi un restaurateur qui tente sa chance. En grand, puisque l’Oktoberfest chablaisienne se déroulera sur trois jours dans la salle des Glariers, avec mille places disponibles par service. «Les réservations arrivent à tout va, se réjouit Sonia Tock, la gérante de la Croix-Blanche, qui avait déjà rencontré le succès avec sa fanzone cet été. Comme il y a une effervescence autour du concept, on s’est dit: pourquoi pas chez nous? En plus, l’Oktoberfest de Monthey n’a pas lieu cette année.»

Le constat est identique du côté du Sentier, où c’est le moto club local qui se lance. «Les retours sont bons et les inscriptions rentrent bien, apprécie le président, Laurent Rochat. Et comme on a rangé les motos, on pourra boire la conscience tranquille.» Le renouveau autour du monde de la bière a visiblement incité beaucoup de Vaudois à se rendre à Munich ou à Stuttgart. «Pas mal de clients nous disent qu’ils viennent chez nous parce que, cette année, ils ne peuvent pas aller en Allemagne», confirme Landry Pahud, le cofondateur de la brasserie La Challensoise, où s’organise pour la deuxième fois une fête de ce type. Autant de voyageurs désireux de retrouver chez eux cette ambiance particulière.

«Lors de notre première croisière Oktoberfest, il y a trois ans, nous avons été très étonnés de voir arriver beaucoup de passagers en costume», se souvient Romuald Micheloud, le coordinateur marketing de la Compagnie générale de navigation. Afin de renforcer l’ambiance sympathique créée par ce fait, la compagnie a décidé depuis cette année d’offrir la première bière aux personnes costumées.

Autres preuves de cet engouement, le site de vente en ligne zalando.ch propose une collection de vêtements spécifiques «Fête de la bière» et l’association des services suisses de l’emploi Swissstaffing a choisi d’utiliser une image de serveuse pour promouvoir le travail temporaire. «Ce n’est qu’une image parmi de nombreuses autres, rappelle la porte-parole, Blandina Werren. Mais elle est une sorte de sympathique clin d’œil. Nous l’utilisons aussi en Suisse allemande, mais pas au Tessin.»

Peu de bières artisanales

Alors que l’on pourrait croire que cet engouement pour les Oktoberfest est un pas supplémentaire dans le développement du marché des brasseries artisanales, tous les organisateurs contactés annoncent travailler avec des fournisseurs de bières allemandes. À une exception près: la brasserie d’Échallens. «Nous avions un doute l’an passé à ce propos, se souvient Landry Pahud. Les clients allaient-ils être capables de boire une bière artisanale en chope d’un litre? L’expérience nous a montré que ça ne posait aucun problème. Nous avons donc relancé à fond le concept cette année, avec quatre samedis où nous proposons des demi-poulets avec nos bières servies dans les mass (ndlr: les fameuses chopes d’un litre).» L’an passé, un client en a bu sept!

Créé: 04.10.2018, 07h02

À venir

Fête de la bière de La Challensoise
ce samedi 6 octobre et samedi 13 octobre à Échallens. Demi-poulet et massbier (1 l) 28 fr.
Réserv. sur www.lachallensoise.ch.

Croisière CGN Oktoberfest
au départ de Lausanne ce samedi 6 octobre, et au départ de Genève samedi 13 octobre. Croisière, une pinte (5 dl) et 2 bretzels 39 fr., avec repas bavarois 82 fr. Orchestre bavarois. Voir www.cgn.ch.

Motoctoberfest
du Moto Club Lac de Joux, le 27 octobre au Sentier. Choucroute garnie 50 fr. Inscr. au 078 710 16 31.
Voir www.mclj.ch.

Oktoberfest d’Aigle
du 16 au 18 novembre à la salle des Glariers. Choucroute 25 fr., litre de bière 10 fr. Réserv. par e-mail à info@dlm-management.ch.
Voir www.facebook.com/oktoberfestaigle. S.MR

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.